Agit-on vraiment pour le bien des enfants ?

Cette question m’est venue en discutant avec ma pédicure…Celle ci fait parti du conseil municipal de son village. Elle me raconte les grandes manœuvres en cours pour passer à la semaine de 4 jours en continuant de bénéficier des dotations de l’état.

Elle me raconte l’époque  du passage de 4 jours 1/2 avec le samedi  matin à 4 jours sous la présidence de Nicolas Sarkozy, non  pas pour le bien des enfants, mais pour faire des économies de poste dans l’éducation nationale. Ensuite, nouvelle présidence socialiste, Vincent Peillon ministre de l’éducation, peut-être par dogmatisme, a voulu repasser à 4 jours 1/2, avec diminution des temps d’activités journalières, pour  le bien des enfants ? Possible. Mais là tout dérape : où ajouter cette demi-journée ? Remettons le samedi matin, pour équilibrer la semaine, pour le bien des enfants..Mais là  : lever de bouclier ! les week end des parents vont être amputés ! et les parents divorcés etc. Donc non ce sera le mercredi , pour le bien des enfants ? Non!! Pour le bien des parents et des hôteliers parait-il …Aussi ce sera le mercredi travaillé après plus de 120 ans d’école avec pause à mi-semaine (les jeudis, puis les mercredis). Tout cela coûte cher, aux communes et peut-être à l’éducation nationale. Nouveau président , M.Macron :  alors on arrête tout, et là oh surprise , tout le monde est d’accord pour repasser à 4 jours par semaine, les communes vont cesser de perdre de l’argent, les enseignants préfèrent la semaine de 4 jours, l’état fait des économies et les parents sont heureux !!!!

Les enfants ?  bonne blague !  on s’en fout. L’état, les collectivités locales, les parents (oui je dis bien les parents qui pensent à eux en priorité), et même les enseignants ! Et oui des professionnels de l’enfance…

 

Réponse au titre de cet article : agit-on vraiment pour le bien des enfants? NON. L’état et les collectivités agissent pour l’argent, les parents pensent à eux en priorité, et les enseignants à leurs conforts de travail en priorité. Ceci est dur à dire mais c’est la vérité. 2008-2018, presque 10 ans pour rien ! On aurait pu utiliser ce temps et cette énergie  à autre choses…Pour le bien des enfants. Comme travailler par exemple sur la chronobiologie des enfants, leurs capacités attentionnels, les mécanismes de mémorisation, leurs flexibilités cognitives en fonction de leurs âges,  des périodes de la journée etc. Plein de choses super intéressantes.

Avatar

jean christophe

Voir plus d'articles de cet auteur

Laisser un commentaire