Château d’Oh, recours au tribunal administratif

Château d’Oh, la vie continue.
Tout n’est pas, encore, perdu…mais malgré le ciel bleu, le temps n’est pas au beau fixe.

Après le rejet, par monsieur le Maire, du recours gracieux en annulation du Permis de Démolir le Château d’eau, l’Association Château d’Oh a décidé de porter ce recours auprès du Tribunal Administratif (TA).
En effet, le permis de démolir a été signé dans la précipitation en 3 semaines, en plein mois de juillet, par l’adjointe à l’urbanisme, alors que l’instruction pouvait être menée tranquillement sous 3 mois.
L’association souhaite mettre à profit le temps de ce recours pour rencontrer les élus et leur faire valoir l’intérêt du projet.

En effet, depuis le printemps, les échanges se font sur les personnes et non sur le projet.
Monsieur le Maire était pour le projet avec au moins moitié du Conseil, l’autre moitié était contre. L’ambiance s’est tendue mais le projet demeure.

Et si on parlait anniversaire…Le 09/10/2017, c’était voilà tout juste un an le premier vote en faveur de la destruction de l’édifice… Aujourd’hui le château d’eau a 80 ans…et si, au printemps, sa destinée avait été confiée aux porteurs du projet et à l’association Château d’Oh …il serait aujourd’hui, sécurisé, ravalé et pimpant…il n’attendrait plus que l’installation de ses bâches prévues pour les commémorations du centenaire de l’Armistice du 11 novembre 1918.

L’association attend toujours l’organisation d’une consultation populaire organisée sur le village par la municipalité comme cela avait été évoqué début juillet.

Avatar

Serge

Voir plus d'articles de cet auteur
6 commentaires sur “Château d’Oh, recours au tribunal administratif
  1. Valérichardméniloise Valérichardméniloise

    Article de Télérama du 12 septembre 2018
    M Pierre-Antoine Gatier, Architecte en chef des Monuments Historiques déclare “il faut tout sauver…et réfléchir après. Je patrimonialise tout ? OUI, parce que pendant ce temps, ceux d’en face, élus, promoteurs, aménageurs, spéculateurs détruisent à mort. Ils sont puissants, pressés et sans état d’âme”….
    https://www.telerama.fr/scenes/larchitecte-pierre-antoine-gatier-le-patrimoine-nest-pas-un-objet-inerte-sur-letagere-dun-musee,n5799444.php

     
  2. Avatar Bistouket

    Puissant , pressés et sans état d’âme…, ça me rappel qui ? quoi? Les spéculateurs détruisent à mort. Les spéculateurs. l’action NEXITY à fait + 700% en quelques années. Comment ? Comment une telle entreprise peut-elle faire “un bond ” en bourse si important? Comment les actionnaires peuvent-ils percevoir une telle rémunération ? Un seul mot répété à l’infini : RENTABILITE RENTABILITE RENTABILITE à tous prix. Faire vite. Qualité médiocre. Peut-être acheter les élus locaux..Pas de perte de temps avec d’éventuels monuments historiques, archéologiques ou autre…Le passé pff, vive le future. Mais quelle future ? Rappelons la charte de l’élus local : « charte de l’élu local », « l’élu local exerce ces fonctions avec impartialité, diligence, dignité, probité et intégrité ».

     
  3. Avatar Daniel Oliveira

    Un lobby est un groupe de pression. Il s’agit d’une organisation regroupant des intérêts communs à des institutions ou entreprises. Un lobby défend ses valeurs et intérêts auprès des décideurs politiques.
    Je vai rajouter “avec” car la plus part on des actions qui prennent évidemment beaucoup de valeur ! Ex. GDFSUEZ, NEXITY etc.
    Et bien plus encore !!!! des fonctions très largement rémunérés aux yeux du citoyen moyen gagnant moins de 1500€/mois.

     

Laisser un commentaire