Révisez le bac de philo avec .org (n° 2)

Très cher(e)s lycéennes (lycéens), aujourd’hui nous voyons deux présocratiques ! Thalès de Milet et Parménide d’Elée.

Vous connaissez tous Thales dont vous avez étudié le célèbre théorème au collège. Cependant Thalès était en philosophe avant d’être un mathématicien. Il est né vers 625 avant J-C. Il était originaire de Milet sur la côte ionienne de l’Asie Mineure .C’est la première personne dont on ai les “traces” de ces questionnements : en effet , il a été un des premiers à chercher à expliquer pourquoi le monde est comme il est. Il refusait de se contenter des déclarations du type “C’est comme ça”. Déclaration que vous font souvent vos parents et parfois vos enseignants. Retenez simplement qu’il nous a appris notre raisonnement mathématique (au sens logique) : “SI …, alors…”. On peut dire qu’il a découvert “les vérités éternelles”. Il attribuait une réalité supérieur à ce type d’idée par rapport au monde empirique. Retenez bien ceci , c’est presque 2500 ans d’opposition des philosophes entre “les idées” dont on pense que la réalité est plus puissante que le monde sensible. Thalès a prédit l’éclipse totale du soleil qui a eu lieu le 28 mai 585 avant J.C. Son théorème (que vous apprenez en 4ème), lui a permis de calculer les hauteurs des pyramides égyptiennes à partir de la taille de sa propre ombre à une certaine heure de la journée. Le concept d'”être lui était étranger, contrairement à Parménide que nous voyons après. Anaximandre , élève de Thalès , a établi le concept d’illimité” ou “infini”. Thalès est mort vers -546 , à un âge fort avancé, dans les gradins en assistant à un concours gymnique.

Voyons maintenant Parménide d’Elée. Il a établi le concept de “l’être”. Aucun concept n’est plus chargé de signification , mais aucun n’est plus controversé que ce concept. Parménide a connu les théories de l’harmonie mathématique du monde de Pythagore. Il pensait que l’origine de l’être ne pouvait pas être à rechercher du coté des Dieux , beaucoup trop anthropomorphes. Le principe originel devait être quelque chose de grand , de général et d’universel. Parménide le baptisa “l’Etre”, et non pas le tout, car cela aurait signifié “toutes sortes de choses différentes”. Le principe de l’être est A=A, que A soit diffèrent de A , c’est à dire que l’être puisse être le non être est impossible. Parménide est donc le fondateur de “l’ontologie”, retenez bien cette notion. N.B : cette conception s’oppose par exemple à celle d’Héraclite, philosophe plus “littéraire”.

C’est tout pour aujourd’hui : demain nous verrons Socrate et Platon. A demain et au travail !

Avatar

jean christophe

Voir plus d'articles de cet auteur

Laisser un commentaire