URGENCE

J’étais une jolie école née il y a déjà quelques dizaines d’années …

Les enfants sont venus chez moi apprendre les maths, les régles d’orthographes, l’histoire, la morale …

Dans ma cour, ils ont beaucoup joué, ont tapé l’éponge du tableau sur le tronc de mon tilleul

Dans les années 2000, j’ai accueilli les enfants des Francas, en plus des petits de maternelle pendant les heures de périscolaire.

Chaque soir, les clubs venaient dans ma salle Jacques Prévert se rassembler, discuter, peindre, tricoter, échanger autour du vin, etc .

Des dizaines de bébés mésanges sont nés sous mon préau.

Mes grandes salles, mon accés de plain-pied, mes larges fenêtres étaient appréciés de tous.

Il y a longtemps, on enlevait les cloisons amovibles entre les classes pour accueillir les fêtes de fin d’années dans une immense salle!

Je reconnais qu’un coup de jeune m’aurait été nécessaire, que mon chauffage laissait parfois à désirer, que mes sanitaires avaient le même âge que moi …

J’ai vécu sans faillir des canicules, des coups de vents, des pluies incessantes, des masses de neige .

Au lieu de respecter ce que j’ai été et d’évaluer toutes les ressources dont je suis encore capable, l’équipe régnante préfère m’abattre comme si j’étais insalubre ou périlleuse.

Le collectif citoyens contribuables a ouvert les yeux et a compris que me conserver et me rénover serait une option plus raisonnable . Ses membres ont fait un recours gracieux que le maire, au lieu de les recevoir pour en parler, a aussitôt rejeté par l’intermédiaire d’un avocat (500 euros). Le délai d’un appel éventuel va jusqu’au 13 août 2019, Monsieur le Maire a été informé que CCC y réfléchissait et souhaitait être reçu en mairie. Malgré cela, une entreprise de démolition préparait ma destruction vendredi !

Le CCC a aussitôt fait une demande en référé auprès du tribunal administratif pour injonction à suspendre les travaux et me laisser une chance de survie. Le maire, l’adjointe aux travaux (penser à rebaptiser la fonction adjointe à la “déconstruction”) et le DGS ont connaissance de ce référé depuis vendredi 12.

Nous verrons lundi.

Bonne fête nationale à toutes et à tous !

Pour celles et ceux qui veulent adhérer à CCC, c’est 15 euros par famille.

Avatar

CCC

Voir plus d'articles de cet auteur
3 commentaires sur “URGENCE
  1. clemence clemence

    “Objets inanimés, avez-vous donc une âme qui s’attache à notre âme et la force d’aimer ?” écrivait Lamartine.. L’école et le château d’eau sont les symboles de valeurs auxquelles nous ne sommes plus nombreux à être attachés : le progrès technique, le confort de tous en mutualisant les moyens, l’éducation et le respect de notre histoire commune. Quand tout aura été détruit, qu’il ne restera rien car des Béotiens se prennent pour des monarques, il nous restera nos yeux pour pleurer et notre porte-monnaie pour payer…

     

Laisser un commentaire