Auteur : jean christophe

Continuer la lecture...

Si vous avez plus de 30 ans.

Si vous avez plus de 30 ans , il est impossible que vous n’ayez pas de souvenir de votre enfance, de traversée de la France en voiture, avec au bout de quelques kilomètres, un pare-brise criblé d’insectes de toutes sortes. Les scientifiques , après avoir cherché un facteur statistique “tiers”, ont été dans l’obligation d’admettre que cette “extinction de masse” des insectes , était la conséquence directe de l’utilisation des nicotonoïdes. Ces substances sont des dérivées de la nicotine , produite naturellement par les plantes pour se protéger des insectes (par exemple, les tomates fabriquent beaucoup de nicotine). La découverte de cette substance a permis une protection hyperefficace des plantations agricoles, avec une augmentation prodigieuses des bénéfices des grandes firmes de l’agro-alimentaire. De plus , et par malheur, ces nicotinoïdes ont été utilisés à des doses un milliard de fois plus importantes que nécessaires.

Donc , sans vouloir faire de sophisme ( argumentations trompeuses et fallacieuses) , j’affirme haut et fort que n’importe quel être doué d’une raison “minimale”, sera d’accord avec moi pour dire que la recherche constante des profits financiers(en vigueur dans notre système capitaliste) est ici, directement à l’origine d’une extinction de masse d’une partie des être vivants de notre belle planète bleue.

Peut-être en est-t-il de même avec le réchauffement climatique qui serait d’origine anthropologique lui aussi ? Ici aussi , des sophistes et des crapules de toutes sortent font des bénéfices “pharaoniques” dans l’industrie des hydro-carbures. Capitalisme , industrie agro-alimentaire, industrie des hydrocarbures : même combat ? Oui diront les collapsologues, les hommes s’auto-détruisent . Pour eux , c’est un phénomène “normal” auquel il faut s’habituer. Les dinosaures se sont-ils auto-détruits ?

Continuer la lecture...
Continuer la lecture...
Continuer la lecture...
Continuer la lecture...

Vétuste et obsolète

Ces deux mots auront été répétés à l’infini via différents réseaux sombres et obscures dirigés à distance par la mairie et les “sbires” de la mairie, à tel point que ces deux mots ont finis par imprégner la presse locale , écrite et télévisée . Vous avez deviné , ces deux mots étaient les adjectifs qualificatifs favoris du maire et d’une partie du conseil municipal pour décrire notre “feu” château d’eau qui a été abattu hier soir, après avoir fièrement veillé et régné sur notre beau village pendant plus de 80 ans . Ces deux mots sont totalement faux , et on peut très facilement le prouver. D’ailleurs cela a déjà été prouvé à plusieurs reprises. Mais ne dit-on pas : qui veut tuer son chien dit qu’il a la rage ? Et oui , ce stratagème vieux comme notre humanité , aura été utilisé à outrance par nos compères élus , jusqu’à m’en donner la nausée.

Pour moi ce sont quelques uns de nos fameux élus qui sont vétustes et obsolètes ! Des mots très polis pour ces gens finalement . Peut-être vont-ils être désintégrés à l’explosif lors du prochain scrutin ? En tout cas, moi ,j’en rêve ! (et j’ai l’étrange sentiment de ne pas être le seul).

Continuer la lecture...