Catégorie : Vie quotidienne

Demande d’annulation du permis de démolir du Château d’eau

l’association Château d’Oh a déposé mardi 10 septembre en mairie un recours en annulation concernant le permis de démolir du château d’eau (permis n°PD 054 459 18 T0001).

 

Une réunion de tous les adhérents se tiendra mercredi 12 septembre à 18h30 salle Jacques prévert.

Un CA est convoqué à 18h ce même mercredi.

180910 Recours AFFICHE
Continuer la lecture...
Continuer la lecture...

Le maire, le village et son château d’eau

Il était une fois un  paisible petit village dans une contrée du nord d’une nation (dite de type démocratique, stricto sensu = le pouvoir du peuple). Mais d’aucunes gentes dames et gentes messieurs de cette province quelque peu vieillissante avaient pour habitude de préserver leurs intérêts personnels plutôt que l’intérêt collectif.

Un vieux château d’eau trônait par dessus ce bourg du haut de ses  80 ans. Il avait rendu de très nombreux services,  mais, érigé et fier au milieu des verdures,il  était maintenant devenu un horrible obstacle à l’agrandissement immobilier de la bourgade. Cet agrandissement permettait d’immenses plus values à d’aucun vieux propriétaire terrien et à une société anonyme extrêmement lucrative, dont les actions frôlaient les 800% de bénéfices pour ses gros actionnaires , actionnaires  qui étaient en même temps  propriétaires…des terrains ! (et c’est possible).

Un curieux bonhomme habitant ce très vieux ménil, touché par la grâce et la beauté de cette ancienne bâtisse, émouvante par delà les vertes prairies en péril du lieu, décida que cet édifice méritait de vivre encore plusieurs siècles. Il voulait , pauvre pécheur, doux rêveur, en faire un lieu de plaisir , de mémoire, de rassemblement des gentils femmes et hommes de bonne volonté. Il voulait aussi y attirer artistes, sportifs,  autres poètes et troubadours.

Diantre , c’était sans compter certains vicieux élus , pétulantes élues , mais surtout la tartuferie de l’édile du bourg, qui , en quelques votes, extrêmement courageux à bulletin secret (et qui plus est vote à postériori ), vendit rapidement l’édifice à la société anonyme pour destruction , faisant fi des éléments les plus simplissime et fondamentaux de la démocratie locale, et par le même vote, attrista toutes les âmes poétiques, sentimentales et fascinantes de ces lieux magiques.

Ces braves (mais peu pourvu de substance grise) représentants du peuple, se sentaient investis d’une mission :  détruire l’ancien, éliminer la verdure, mettre du béton et du bitume à la place de ces endroits bucoliques, idylliques.  Détruire aussi toutes les initiatives individuelles, surtout les initiatives intelligentes qu’ils ne pouvaient pas comprendre bien entendu. Et surtout, par la même, protéger leurs petites fortunes.

Ils se préparaient au pogrom final.

 

Post-scriptum de l’auteur : toute ressemblance avec des lieux ou des personnes ayant existés seraient fortuites.

Continuer la lecture...
Continuer la lecture...

Conseil municipal, mercredi 4 juillet, 20h30

Un Conseil municipal se tiendra mercredi 4 juillet 2018 à partir de 20h30 en mairie.

Ordre du jour :

  • Mise à disposition de personnel communal pour l’association Les Francas
  • Création de deux postes d’adjoint technique principal 2ème classe
  • Création d’un poste d’adjoint technique
  • Dématérialisation des démarches administratives
  • Admission en non-valeur
  • Questions diverses

 

 

Continuer la lecture...

Un samedi à Richardménil…kermesse et fête de la musique

Ce samedi 23 juin 2018, l’Association des Parents d’Elèves de Richardménil (APER) organise sa kermesse de 14h à 17h dans les locaux des Francas de Richardménil.

  • Au programme : activités sportives (tennis, …), casse boîtes, pêche à la ligne, tombola,  paris sur la bonbonnière, boum et surprise à 14h.

La journée se poursuit avec la fête de la musique organisée par le comité des fêtes place de l’empereur :

  • 19h repas
  • 20h musique avec un DJ 
Continuer la lecture...